Angélique.jpg

Née en 1988, Angélique de Chabot a étudié aux ateliers de Sèvres avant d’intégrer l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Rueil-Malmaison. Elle y découvre la vidéo puis redéploie sa pratique artistique à travers le dessin, la peinture, la sculpture, l’installation, la photo.

Au fur et à mesure de ses expositions, elle évolue au sein de différents collectifs. Fondatrice des Hologrammes, elle se rapproche ensuite du collectif Curry Vavart et de la Villa Belle- ville. Elle s’est depuis installée dans l’artist-run-space ChezKit à Pantin.

A Chaque exposition personnelle de l’artiste, elle franchit des étapes et évolue. Notamment lors de son exposition au Cabinet Dante, l’apparition de fétishs, de totèmes, de créatures hybrides révèle les premiers éléments de son bestiaire et assume enfin sa recherche autour du sacré. Cela annonçait déjà la nature de sa première exposition monumentale «il surgit du Nadir» qui déjà met en scène une immense bête sacrée provenant des abysses.

Le travail d’Angélique de Chabot questionne le lien entre la chair et l’esprit, entre l’organique et la pensée, entre le vil et le sacré. Cette vision hôlistique (corps, âme, esprit) chercher le contact des éléments (minéraux, végétaux, animaux) qui reviennent tout au long de son travail.

À travers différents médiums, tels que la sculpture, la photographie, l’installation, le dessin, elle interroge la spiritualité de l’humain et de l’animal, l’enveloppe charnelle et sa sensualité, son élégance.

Elle utilise la charge, la mémoire, des éléments, vivants ou minéraux, avec lesquels elle com- pose. Elle crée des des totems, des talismans, elle en fait des objets à fonction liturgique. Elle crée des corps hybrides, des créatures, des esprits, des veaux d’or, des dieux zoomorphiques à adorer ou bien à blasphémer.

Expositions personnelles :

 

2022 :

- Septembre-Decembre : Solo show à la galerie 1111, Lyon

- 8 Septembre,  peformance MEUTE dans l’espace publique Lyonnais en résonnance avec la biennale de Lyon.

- 27 Aout peformance MEUTE dans l’espace publique, en résonnance avec Artorama, Marseille

- Juin-Septembre : Solo show galerie ARTI, Marseille

- 25 Juin : Performance MEUTE pour la biennale d’Aix en provence, Jas de Bouffan, Bastide de Paul Cezanne, Aix-en-Provence

 

 

2020 : Shô, installation et performance à la Maison Nomade, Paris

 

2018 : Exposition monumentale :

Il surgit du Nadir, Chateau Malromé, Gironde ; commissaire : Richard Leydier.

 

2017 : Angélique de Chabot, Cabinet Dante, Paris

 

2015 : Florales Aquarelles, Atelier Mano, Paris

2014 : Ventricola, Galerie Flaq, Paris

Expositions collectives :

 

2021 : - Artotech, Usine éléctromagnetique, Pantin

 

- Rebond, Pavillon de Pantin, Pantin ; commissaire : Samuel Aligan

 

- Nature ma muse, espace privé, Paris ; commissaire : Perrine Demongeot

 

2019 : Déjà vu, Chezkit, Pantin, commissaire : Thomas Havet

2018 : That same far place, Chezkit, Pantin, commissaire : Noelia Portela

2017 : Photo-Graphie, Galerie des petits carreaux, Saint Briac

2016 : Panique, l’Amour, Bagnolet

2014 : Praetorius, collectif « les Hologrammes », galerie Flaq, Paris

2013 : Plaisir d’offrir, galerie des petits carreaux, Paris

2012 : - Nuit Blanche vidéo, le Dressing, Paris, France

          - TRANSparaitre, Salon vidéo Hôtel des arts, Paris

2011 : Les Vitrines vidéos, Médiathèque, Rueil-Malmaison